ro en
universul juridic magazin
Indexari internationale
CEEOL HeinOnline
Newsletter
Vreti sa fiţi la curent cu promoţiile Editurii Universul Juridic? Scrieţi mai jos adresa dvs. de email.
Aboneaza


Universul Juridic magazin

La dimension morale de la conduite de l’huissier de justice dans la procédure de la consultation du client

Cet article traite de questions éthiques et morales ayant pour sujet la relation de l’huissier de justice avec son client, qui résulte du principe de transparence de son activité, les questions respectives étant stipulées dans le Code déontologique de l’huissier de justice de la République de Moldavie, ainsi que dans la Code roumain, puisque le manque de transparence peut affecter sérieusement l’image de la profession d’huissier de justice. C’est pourquoi la relation de l’huissier de justice avec les demandeurs de ses services et les phases de la procédure d’exécution forcée doivent être déployées conformément au principe de l’égalité devant la loi et au respect réciproque pour une solution équitable de l’affaire. Une attention spéciale est prêtée au principe de la confiance, qui sera dominant dans les relations de l’huissier de justice avec toutes les personnes qui recourent à ses services. L’on remarque qu’en ce qui concerne la procédure de la communication entre l’huissier de justice et son client, en tout premier lieu on demande que les deux parties prouvent de l’honnêteté et de sincérité, parce que le manque de ces qualités peut influencer le résultat, surtout de la part du demandeur. L’auteur révèle que le respect du principe de l’honnêteté et de la sincérité par le demandeur est considéré comme une recommandation, et pour l’huissier de justice, ce respect représente une nécessité catégorique. De même, on met en évidence que l’huissier de justice ne doit pas devenir l’employé du demandeur de ses services, mais il doit être le défendeur loyal des intérêts du dernier, étant obligé d’exercer sa fonction d’huissier de justice en échange des honoraires payés par le demandeur, de défendre les intérêts légitimes du demandeur de ses services en recourant à tous les moyens légaux, conformément aux principes, aux normes et aux valeurs morales prévues par les codes déontologiques des huissiers de justice.